Ressources


Sur cette page, nous voulons partager des ouvertures vers les réalisations et réflexions pionnières de celles et ceux qui ont œuvré dans le sens de la transition depuis de nombreuses années, et ce dans le monde entier.
Ainsi, si vous découvrez le sujet, vous pourrez vous appuyer sur ces expériences, propositions et réflexions.
Et pourquoi pas y participer... ou encore développer vos propres initiatives.

Il s'agit de points de départ. Le projet Université de la Transition vise en effet à favoriser une mobilisation élargie autour de ces démarches existantes, et à les enrichir par de nouvelles connexions avec des ressources qui n'ont pas été initialement produites dans la perspective de la transition.

Cette liste est bien sûr non-exhaustive et ouverte à une diversité d'approches qui peuvent être en désaccord sur un certain nombre de points. Vous êtes invités à la compléter.

Au niveau international :


- Transition Network : le réseau des villes et territoires en transition, initié à Totnes en Angleterre, concerne désormais des centaines de groupes dans le monde.
A lire : Rob HOPKINS, Manuel de transition - De la dépendance au pétrole à la résilience locale, édition Silence / Écosociétés, 2010.

- "Le travail qui relie", méthodologie de transformation personnelle et collective initiée par Joanna MACY. Chez elle, la transition est nommée le "changement de cap" : d'une société de croissance industrielle à une société qui soutient la Vie. Elle identifie 3 conditions pour ce processus :
  • Les luttes pour défendre la Vie
  • La création de structures sociales alternatives
  • Le changement de conscience
A lire : Joanna MACY et Molly YOUNG BROWN, Écopsychologie pratique et rituels pour la Terre - Retrouver un lien vivant avec la nature, éditions Le Souffle d'Or, 2008.

- Les intellectuels et mouvements citoyens faisant la promotion de la décroissance (les "objecteurs de croissance") et de l'après-développement.

- Les mobilisations des peuples indigènes (notamment en Amérique Latine) pour la défense de leurs cultures, modes de vie et la protection de la Terre-Mère.

- Les travaux de scientifiques ayant influencé le mouvement écologiste, par exemple :

- La prise de position du Pape François dans la lettre encyclique Laudato Si' - sur la sauvegarde de la maison commune (mai 2015).
Elle ne s'adresse pas qu'aux catholiques, mais "à chaque personne qui habite cette planète".

- Dalaï-Lama, Sofia Stril-Rever: "Nouvelle Réalité" (Les Arènes, 2016) / livre incluant le Manifeste de la Responsabilité universelle

Au niveau français :


- Le Mouvement Colibris - Il s'est donné comme mission d'inspirer, relier et soutenir les citoyens engagés dans une démarche de transition individuelle et collective. Son texte fondateur est la charte pour la Terre et l'Humanisme.
A lire : les ouvrages de son fondateur, Pierre Rabhi, tels que "Vers la sobriété heureuse", Actes Sud, 2010.
A voir : le film documentaire "Demain" co-produit par Colibris.

- Le collectif pour une transition citoyenne rassemblant 18 organisations associatives et de l'économie solidaire.
A lire : La déclaration commune du collectif
A voir : Un documentaire vidéo de 40 minutes réalisé par l'équipe du site "On passe à l'acte" "vegetol".

- Les convivialistes - un mouvement lancé par des intellectuels d'horizons différents, cherchant à formuler des principes communs pour une transformation sociale à l'échelle planétaire.
A lire : Le manifeste convivialiste - Déclaration d'interdépendance - en version abrégée